une femme qui fait shut

Vie de Femme Episode 17- Les femmes sont castratrices (suite)

C’est lors d’une soirée Copains-d’avant que Monique a succombé pour la 1ère de sa vie aux charmes du beau Saïd – un méditerranéen ténébreux qui faisait déjà chaviré son cœur de collégienne. Et en rentrant, elle décide de tout raconter à son chéri Marcel.

voile double de la série vie de femme

Au-delà de l’incompréhension de décider de confier tout cela à son chéri, retenons que Monique n’éprouve pas une once de lâcheté à avouer son écart.

Une Femme ne ressent aucune crainte là où l’homme est prêt à nier toute tromperie, même la plus flagrante.Un homme ça ne plaide JAMAIS coupable

Et c’est probablement cet excès de Jamais Peur qui, opposé à la lâcheté chronique de l’homme, diffuse cette énergie castratrice de la femme que je m’en vais vous décrire de ce pas.

chemise hawaiiC’est encore Monique et Marcel. Cette fois-ci, ils se rendent tous les deux à une soirée organisée par le CE du Leclerc où travaille Madame. L’occasion de se montrer et de montrer son Jules.
Pour Marcel, c’est plus une occasion de se goinfrer d’autant de liquide que de solide, aux frais de cette Grande Distribution qui d’habitude « nous ponctionne plus qu’elle nous donne ».

Ca s’accoutre et se prépare chacun de son côté
et là, c’est encore le DRAME !

Rassure-moi. Tu comptes pas sortir avec cette HORREUR sur le dos ? Tu vas où tu veux avec ça mais certainement pas avec moi ! C’est clair ?

Sans chercher à répondre à cette missive expéditive, Marcel s’arrête net de boutonner sa chemise fétiche et commence à chercher une couleur plus consensuelle. Au hasard, le bleu marine.

Et plus tard dans la soirée, quand toutes les anecdotes de caisse enregistreuse auront été épuisées un quelconque convive va demander à notre couple M&M :

Qui fait à manger chez vous ?

Et là, avant même que Marcel ait eu le temps de mouiller sa langue et d’entrouvrir sa bouche, Monique décrète :couteau animé

« Alors, c’est moi qui cuisine. Je lui fais des supers bons plats. Marcel, il adore les pommes rissolées surtout quand elles sont bien cuites. Il adore ma quiche lorraine et raffole de mon gâteau à l’ananas. C’est son préféré. Par contre, il est pas trop salade.« 

Et, dans un élan de courage (et autant de ras-le-bol que d’insouciance) Marcel réplique avec un calme olympien et un tact qui ne laisse aucun doute quant à la véracité de ses dires.

« Si j’aime les pommes frites plus cuites, c’est uniquement parce que 9 fois sur 10 tu les oublies, accrochée au téléphone avec ta mère. Le gâteau à l’ananas n’est pas mon préféré c’est juste le seul que tu saches faire. Et non, j’adore la salade. C’est juste tes 5 louches de mayonnaise qui me rebutent. Et effectivement je raffole de ta quiche lorraine.« 

En guise de cadeau, voici la castratrice la plus extraordinaire que j’ai jamais rencontrée.

A travers ces caricatures, je veux juste attirer l’attention sur un phénomène auquel j’assiste tellement souvent.

Mesdames, vous décrétez !

Vous décrétez ce qu’est votre homme. Ou du moins, ce que vous exigez qu’il soit. Ca ne part pas forcément d’un mauvais sentiment. C’est juste que vous oubliez d’impliquer la 1ère personne concernée par la Chose : l’homme.

Et lui, lâche comme il est et marqué par toutes les tartes et décrets pris dans la gueule (après chaque petit élan de bravoure),

Il va finir par vous donner raison
Juste pour avoir la paix

Mesdames, cessez de décréter des choses qui concernent ce qu’aime ou n’aime pas votre homme, votre fils, votre père… votre fille aussi bien sûr.

Posez des questions et tâchez de laisser l’espace vital nécessaire à l’autre pour y répondre. Mais surtout, préparez-vous à accueillir la réponse sans exploser à la 1ère seconde.

Pour le reste, dites la même chose mais changez votre ton.

Ecoute chéri, cette chemise je la sens pas trop tu vois. Ca te dérange d’en mettre une autre ? Ca me ferait tellement plaisir de te voir avec ce beau col en V bleu marine. Je te trouve vachement sexy dedans.

Et le tour est joué ! On dit merci qui ?

Next…

La fin de la saison 1 de Vie de Femme arrive à vitesse Grand V et nous n’avons toujours pas fait la connaissance de l’Homme Aware. Peut-être la prochaine fois, qui sait.

 – K

Vous souhaitez vous inscrire et recevoir GRATOS par email tous les prochains épisodes . . .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 61 autres abonnés

Vie de Femme Episode 16- Les femmes sont castratrices

Je reconnais aisément que les hommes sont bien lâches (et j’en suis un). Force est de constater que cette lâcheté puise une part de sa source dans le caractère castrateur de la femme

Plus bas, je vous dirai comment vous castrez les hommes, Mesdames. Je vous donnerai aussi quelques bons tuyaux pour ramener un peu de paix dans votre ménage. Mais avant cela, je vais vous parler de . . .

 La peur

LE CYCLE DE LA PEURC’est d’ailleurs comme cela qu’a démarré l’épisode précédent ; démontrer combien l’Homme a peur de la Femme. Et bien, en parallèle de cela, je dirai que la Femme est aussi peu effrayée par l’Homme que lui a peur de la Femme.

Vous, Mesdames, n’avez en rien peur du relationnel conflictuel qui oppose les 2 sexes. En rien ! Je ne dis pas que vous n’avez pas peur de l’Homme ou de ses réactions. Je dis simplement que . . .

Cette lâcheté face aux défis du Couple ne vous habite pas

. . . quand, de son côté, l’Homme a le trouillomètre au taquet. Gardons cela à l’esprit et allons plus loin.

Mesdames, sachez que chaque fois que vous décrétez une chose sur votre homme, vous le castrez ! Que ce soit vrai ou faux n’a aucune importance.

Décréter c’est Castrer

femme castratriceEt plutôt que de tenter de le démontrer par des sentiers bien sinueux, retrouvons nos amis Marcel & Monique.

Invités lors d’une soirée Copains-d’avant, à laquelle le bon Marcel avait sorti toutes les excuses possibles et imaginables pour s’y astreindre, notre chère Monique fait défiler autant les Mojitos que les clins d’œil à un certain Saïd. Ancien copain de classe (de la 6e à la 4e), ce franco-tunisien a toujours fait tanguer le cœur (et pas que) de notre Monique nationale. Mais cette dernière n’avait osé jamais emboiter le pas avec ce bel étalon-habilis qui, à l’époque déjà, collectionnait les conquêtes féminines. Chavirée autant par le Rhum de ses cocktails que par ses souvenirs de collégienne, Monique revit les mêmes palpitations dans son corps. Mains moites, paroles évasives, bourdonnement dans le ventre et jusqu’au bas-ventre. Pupilles dilatées et braquées vers l’objet de son désir : Saïd.

copain d avant - college vernier nice

Et là, c’est … le dilemme

Vais-je succomber ? Résister ?
Vais-je le tromper ? Me contenir encore aujourd’hui ?

En même temps, quand le Marcel s’était envoyé en l’air avec une petite supportrice du PSG au cours d’un déplacement à Barcelone et que Monique ne l’a su que 3 mois après lors d’une soirée à la maison où un copain bourré à lâché la malencontreuse anecdote, Marcel avait prétexté un état d’ébriété tel, qu’il ne s’était rappelé de rien.

Moi aussi, je suis bourrée et je pourrai dire que je ne me rappelle pas. C’est pas aussi loin que Barcelone mais je ne vois pas comment cela pourrait arriver jusqu’à ses oreilles.

Et ni une ni deux, Monique se laisse cueillir par ce chasseur-né. Un expert.
Un chasseur plus fort dans la traque que dans le dépeçage dira Monique quelques minutes de cascades plus tard. Peu importe. Elle aura vécu un moment. Son moment.

Et de toute façon, Marcel n’en saura rien, trop occupé à en découdre avec les meilleurs clubs de foot européens sur FIFA2016.

seduction soutien gorge

Et curieusement (en tout cas pour l’homme que je suis), juste avant la sortie hebdomadaire Courses du samedi après-midi, Monique demande audience solennelle auprès de son homme, qui, se demandant si c’est encore une cuvette ou une poubelle qui allait lui tomber sur le paletot, accepte avec méfiance.

Et là, c’est le DRAME ! Monique raconte tout. D’un coup d’un seul et dans les moindres détails. Depuis la nuée des papillons allant de son ventre jusqu’à son entrejambe, le questionnement au sujet de la tromperie, la cascade qui se termine en nœud de boudin… TOUT.

To be continued…

Dans le prochain épisode de Vie de Femme, nous verrons comment Marcel va réagir à cet écart. Nous verrons aussi dans une autre situation du couple, comment Monique castre son chéri sans même s’en rendre compte. Sera-ce alors la révolte du Marcel ?
La suite… au prochain numéroooooo !

 – K

Vous souhaitez vous inscrire et recevoir GRATOS par email tous les prochains épisodes . . .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 61 autres abonnés